sloganUST
Facebook Twitter Instagram
@ustyrosserugby
NEWS
Equipe 1: Oloron - UST               Dim. 26/03 à 16h (Stade St Pée)
NAT. B: Oloron - UST               Dim. 26/03 à 14h15 (Stade St Pée)
BELASCAIN: Repos
BALANDRADE: Peyrehorade - UST          Sam. 25/03 à 15h30 (Stade Dabadie)
PHLIPONEAU: Ustaritz - RCSL               Sam. 25/03 à 15h30 (Stade Errobi)
CADETS 1: Peyrehorade - UST          Sam. 25/03 à 14h (Stade Dabadie)
CADETS 2: Ustaritz - RCSL               Sam. 25/03 à 14h (Stade Errobi)

Sud-Ouest du 06/02 : "Solide dans la tourmente"

Tyrosse 7-3 Stade Rouennais

 

Lieu Tyrosse

Spectateurs 500 environ

Arbitre M Rouquié (Midi-Pyrénées)

Mitemps 0-3

 

Tyrosse

1 essai de Villetorte (44e) 1 transformation de Dubert (44e)

L’équipe : Hontebeyrie, Brissot, Lagain, Kahn, Fabre, Sohet, T.Visensang, M.Visensang,(m) Dubert (cap) (o) Argel, Chasseur, Dhuin, Descazaux, Villetorte, Durquet.

Sont entrés en jeu : Didillon, Samson, Lafitte, Weltzer, Barbe, Grocq.

 

Stade Rouennais

1 pénalité de Cozens (1e)

L’équipe : Guion, Becquet, Hounkpatin, Markham, Spencer, Ellyatt, Vincent (cap), Dastugue, (m) Bolt (o) Cozens, Meyer, Mercer, Drauniniu, Villiére, Milhorat. Sont entrés en jeu : Seymour, Le Picaut, Lointier, Fono, Nicolas, Gidlow.

 

 

« Ce sera le Crunch à la Tyrossaise. Un peu notre coupe d’Europe à nous», avait annoncé dans la semaine le président Christian Laclau. Le décor était planté. La météo n’avait plus qu’à enrubanner le tout, comme promis. La bourrasque d’accueil, juste après la pénalité inaugurale de l’ouvreur Cozens contraignait M. Rouquié à renvoyer tout le monde aux abris. Trois minutes de pause plus tard, Sudistes et Normands s’appliquaient à nouveau, à sauver ce qui pouvait l’être. Forcément, de touches pas droites en coups de pied dévissés ou aux trajectoires contrariées, le niveau eut du mal à s’élever. Mieux en place et plus adroits dans la tourmente, les Rouennais semblaient en mesure d’imposer leur tempo physique à des Landais ré- gulièrement sanctionnés. Tyrosse n’en laissait pas moins pointer les signes précurseurs d’une solidarité des meilleurs jours. Les protégés de Richard Hill pilonnaient certes, mais ne parvenaient pas à faire fructifier leur domination. De part et d’autre, on tentait bien d’amorcer quelques bribes de jeu de ligne, mais chacun comprenait que la loi du petit périmètre livrerait son vainqueur.

 

Solidaires sur tous les fronts

Dans ce contexte haché, les rouge et bleu subissaient d’abord, après avoir rendu maints ballons (touches et pé-naltouches ratées), pour laisser finalement entrevoir, à l’image de la belle réaction collective de la 32e, les prémices de la rébellion. La défense maison bataillait ferme à l’unisson et la récupération d’un ballon chaud bouillant au cœur d’un regroupement (39e), s’inscrivait en symbole référent (0-3 à la pause). L’entame du deuxième acte, tout en percussions et relais courts, confirmait ces heureuses impressions. Entre chien et loup, l’éclair du jour était signé par Thibaut Visensang et Villetorte. Le premier, énorme de disponibilité et de lucidité, s’arrachait, décalait son ailier confiant en ses semelles de vent. Au bout des 50 mè- tres, l’essai, corsé par la transformation diabolique de Dubert (7-3, 44e). Le reste, après un deuxième sécurisant renvoi aux vestiaires (46e), se définissait au fil d’une majuscule solidarité sur tous les fronts, intelligence tactique en prime. Rouen, qui jouait d’abord juste au pied, pour ré- investir le camp landais, ne parvenait pas pour autant à faire sauter le blocus. Énorme de générosité, l’UST, réconfortée par une mêlée sereine, fondait sur tout ce qui bouge en mé- nageant suffisamment d’énergie pour servir quelques séquences revitalisées autour de la mine. C’était écrit, ce Tyrosse-là, ne lâcherait plus rien. Les Normands finissaient par le comprendre à la 72e, quand leur ultime poussée collective s’achevait sur un ballon gratté en mode gascon. Dans la foulée, même dame météo y allait de son éclaircie d’encouragement, pour saluer le final d’un groupe épatant de bout en bout.

 

Jean-Marc Darribat

 

SO 06022017

 

Sud-Ouest du 30/01 : "L'UST retombe dans ses travers"

Langon 26-24 Tyrosse

 

Lieu Langon

Mi-temps 9-5

 

Langon

2 essais de Minguillon, Bretagnolle (42e, 46e) ; 2 transformations, 3 pénalités de Dimitri (16e, 40e, 52e) et 1 drop de Dimitri (20e).

 

Tyrosse

4 essais Villetorte (13e), Weltzer (66e), Lafitte (73e), Hontebeyrie (80e), 2 transformations Dubert (66e, 74e)

L’équipe : Durquet – Villetorte, Descazaux, Grocq, Chasseur – (o) Argel, (m) Dubert (cap) – M. Visensang, Lafitte, Sohet – Fabre, Samson – Castagnet, Didillon, Belestin.

Entrés en jeu : Brissot, Lagain, Hontebeyrie, Kahn, Weltzer, T. Visensang et Dhuin.

 

Il y a bien eu ce dernier quart d’heure et trois essais pour donner au score des allures acceptables. Mais une semaine après avoir corrigé Nantes à domicile pour la reprise, les Tyrossais ont rechuté sévèrement hier en s’inclinant à Langon, qui lutte pour son maintien.

En première période, les Girondins ont secoué l’UST sur chaque mêlée mais ce sont bien les Landais qui scoraient les premiers avec un essai de l’ailier Villetorte en coin. Auteur d’une belle partition à l’ouverture, Sebastien Dimitri passait deux pénalités et un drop qui permettaient à Langon de mener la pause (9-5).

 

Dubert rate la transformation…

Mais dès la reprise, Langon a littéralement assommé Tyrosse. Débordant d’enthousiasme et d’énergie, les stadistes ont rapidement inscrit deux essais. D’abord une réalisation de Minguillon à la réception d’un ballon haut au pied par Dimitri, quelque temps de jeu après une croisée entre Blondet et Bretagnolle.

Trois minutes plus tard, Langon remet la pression en jouant dans les 22 mètres tyrossais, jusqu’à ce que Dimitri remette intérieur pour l’ailier Bretagnolle, lancé comme une flèche vers l’en-but, sous les poteaux.

Langon régalait Comberlin qui donnait alors de la voix, tandis que les visiteurs semblaient incapables de réagir. Avec une nouvelle pénalité de Dimitri, les Rouge et Vlanc menaient alors largement (52e, 25-6). Les plus optimistes pouvaient espérer deux autres essais pour une victoire à cinq points, mais la suite en sera bien autrement.

Langon connaît une baisse de régime et les joueurs de Benoît August vont relancer la fin de match. Au fil des minutes, les Sud-Girondins voient leur avance fondre au tableau d’affichage. Deux essais de Weltzer (66e) et Lafitte (74e), tous deux transformés par Dubert, font revenir Tyrosse à sept points (26-19).

Puis l’UST marque à la dernière minute son quatrième essai par Hontebeyrie. Langon pense voir s’échapper le match. Mais Dubert manque la transformation de l’égalisation.

 

Jean-Baptiste Lathoumétie

 

Paul

 

Prochain match

 

OLORON   TYROSSE
oloron VS usTyrosse

Dimanche 26 Mars 2017

16h

 

Nationale B : 14h15

 

Dernier match

 

TYROSSE   ST MEDARD
usTyrosse VS st medard
24   23

  

Nationale B : 55-5

 

Classement

 

EQUIPE 1

J16 Cla 1ere

 

NATIONALE B

J16 Cla B

 

Source : RugbyFederal

 

Les matchs de la poule

 

EQUIPE 1

J17 Rencontres

 

NATIONALE B

J16 Res B

 

Source : RugbyFederal

 

Les matchs des jeunes

 

Juniors BELASCAIN

Repos

 

Juniors BALANDRADE

Peyrehorade - UST

Sam. 25/03 à 15h30 (Stade Joseph Dabadie)

 

Juniors PHLIPONEAU

Ustaritz - RCSL

Sam. 25/03 à 15h30 (Stade Errobi)

 

Cadets TEULIERE (Equipe 1)

Peyrehorade - UST

Sam. 25/03 à 14h (Stade Joseph Dabadie)

 

Cadets TEULIERE (Equipe 2)

Ustaritz - RCSL

Sam. 25/03 à 14h (Stade Errobi)