sloganUST
Facebook Twitter Instagram
@ustyrosserugby
NEWS
Infos club: Samedi 18/08 - 15h. Stade de la Fougère RUGBY ALL STAR GAMES
Juniors BALANDRADE: Dim. 03/06 COTE SUD 15 / 28 STADE FRANCAIS Finale Champ. de France  

sudouest

Sud-Ouest du 17/10 : "L'UST à mi-temps"

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .  35

Saint-Jean-de-Luz . . . . . . . . . . . . . 21

 

Lieu Stade de la Fougère

Spectateurs 1800 environ

Arbitre M. Courbin (Côte d' Argent)

Mi-temps 28 - 9

 

 

U.S. TYROSSE

4 essais de Dubert (25e), Lagain (32e), Villetorte (40e+2) et Sohet (66e); 3 transformations de Dhuin (25e, 40e+2) et Dubert (66e); 3 pénalités de Dhuin (8e, 13e, 19e).

L’équipe : Georgiades, Didillon, Lagain, Kahn, Fabre, T.Visensang, Lafitte, Sainte-Croix, (m) Dubert (cap), (o) Argel, Sarthou, Dhuin, Descazaux, Villetorte, Durquet.

Sont entrés en jeu : Barberteguy, Belestin, Samson, Sohet, Foulgot, Lasserre, Maallem, Castagnet.

Carton blanc : Sainte-Croix (51e).

Carton jaune : Didillon (40e+1), Samson (75e)

 

SAINT-JEAN-DE-LUZ

2 essais de Carrere (77e) et Irazoqui (80e) ; 1 transformation d’Irazoqui (77e) ; 3 pénalités d’Iturriria (3e, 22e) et Irazoqui (37e).

Carton blanc: Etchenerrigaray (18e). Carton jaune: Goya (12e).

L’équipe : J.Martinez, Hiriart-Urruty, Kwarazfelia, Goya, Elgoyen (cap), Juanicotena, Elissalde, Soucaze, Alliot, Iturriria, Etcheverrigaray, Irazoqui, Pietrelli, Bordagaray, Miura.

Sont entrés en jeu : Broucaret, Tescher, Paillard, Da Costa, Carrere, Behoteguy, Niquet, Dupont.

 

A l’issue du premier derby Basco-Landais de la saison sur l’herbe tendre de la Fougère, les deux protagonistes pourront faire valoir leur diversité de sentiments. Si les Luziens, bien revenus dans le match en seconde période, pourront estimer finalement s’en tirer à bon compte, les Tyrossais regretteront sans doute amèrement d’avoir laissé filer un bonus offensif longtemps espéré.

Menant 35 à 9 jusqu’à la 77e, les Landais qui avaient fait le plus gros du labeur au fil du premier acte (pour un confortable 28-9 à la pause syndicale), devront forcément méditer sur la chose.

Si les vingt premières minutes sans véritable rythme avaient surtout permis aux buteurs de se mettre en évidence (9-6 à la 22e), la suite offrait maintes opportunités aux Landais d’afficher leur vista offensive. Ainsi, à la 25e, un superbe développement de jeu faisait chanter le cuir jusqu’à l’aile de Villetorte, qui retrouvait Dubert revenu à point nommé à hauteur (16-6). Dans la foulée (27e), une nouvelle grosse rafale de la cavalerie, avec Durquet hélas en manque de soutien intérieur, gardait les Basques dans leurs petits crampons.

 

 

L’apport du banc luzien

Assurément décomplexés, les locaux réservaient une grosse séance collective (30e ) d’abord récompensée par une pénaltouche aux 5 m. En ordre de marche, le pack butait deux fois sur la ligne de défense, avant que Dubert n’envoie Lagain, lancé, percuter et plonger tel un cabri dans l’en-but (21-6). Un essai des gazelles, un pour les « gros » : l’UST respectait les notions de l’alternance maison.

Même si Irazoqui s’attachait à sauver les apparences (21-9 à la 37e), le plus beau était pourtant encore à venir pour les locaux. Sur un changement de cap habilement distillé par le leader rouge et bleu, Dhuin s’engageait joliment à la corne pour un service express en faveur de Villetorte, grillant la politesse à la défense blanche (28-9 à la 40e).

Remis en phase par le passage aux vestiaires et puisant dans les ressources de leur effectif, les Luziens montraient dès la reprise un tout autre visage. Plus concentrés, plus dynamiques et mobiles, les hommes de la Côte basque imposaient leur second souffle, sans toutefois mettre en péril l’arrière base Landaise.

Au contraire, une nouvelle mise à feu des trois-quarts rouge, avec Dhuin dans le rôle de l’artificier, manquait de tuer définitivement le suspense (48e). Réduits à 14 (carton blanc de Sainte-Croix, 51e), Semisens peinait encore à endiguer les assauts de la troupe à Elgoyen. Il faudra attendre la 57e pour noter une saine réaction des hommes du cru, misant dorénavant sur l’intermittence. Ainsi, après avoir essuyé sans mal une rafale blanche, les héritiers à la fougère en remettaient une couche par un mouvement d’ensemble balayant la largeur du terrain et finalement conclu plein axe par Sohet (35-9 à la 66e).

La messe était dite, bonus offensif bien ancré au fond de la poche… jusqu’à la 77e, où les Tyrossais, à nouveau en infériorité numérique, se faisaient chaparder un ballon d’essai en mêlée (35-16). Pire, ils lâchaient prise et le bonus sur l’ultime groupé pénétrant du jour, celui de trop (35-21).

 

Jean-Marc Darribat 

 

 

 

Les matchs des jeunes

 

rcsl

WEEK-END des 02/03 JUIN

  

 

M18 BALANDRADE

Finale du Championnat de France

Dimanche 03/06 à 15h00 à St Maixent l'Ecole

COTE SUD  15 / 28  STADE FRANCAIS