sloganUST
Facebook Twitter Instagram
@ustyrosserugby
NEWS
Infos club: Samedi 18/08 - 15h. Stade de la Fougère RUGBY ALL STAR GAMES
Juniors BALANDRADE: Dim. 03/06 COTE SUD 15 / 28 STADE FRANCAIS Finale Champ. de France  

Interview : Simon Sarthou

Après avoir maintes fois affronté Tyrosse, voilà que tu as endossé le maillot « rouge et bleu ». Opportunité ou cheminement logique ?
On peut dire un peu des deux : mon père ayant une entreprise de bâtiment sur Dax (Bati 40), mon cheminement logique était un retour dans la région pour travailler avec lui dans le but de reprendre l’affaire.
Je m’étais déjà dit que si je devais revenir jouer dans le Sud -Ouest pour travailler, je voulais que ce soit à Tyrosse. Et effectivement l’opportunité de venir s’est présentée. Etant en fin de contrat avec VALENCE et dans l'incertitude quant à son renouvellement, lorsque que Stéphane m'a contacté je n'ai pas voulu perdre une occasion qui peut-être ne se serait plus présentée. Et j'ai muté avec enthousiasme.

En y regardant au plus près on s'aperçoit qu'au sein de la « tribu » Sarthou, tu es celui qui a le plus voyagé.
Etait- ce pour savoir si l'herbe est plus verte ailleurs ?
Je ne pense pas avoir fait mes choix sportifs pour voir si c’était mieux ailleurs, mais plutôt pour évoluer rugbystiquement.
En saisissant des chances d’évolution certaines fois, comme mes arrivées à Toulouse ou Grenoble, j'ai pu côtoyer le niveau supérieur et accepter des challenges pour rebondir après des saisons un peu en dedans (par exemple mon passage à Saint-Etienne) m’a permis après un échec Grenoblois de me relancer .

Quelques tracas administratifs avant la début de saison ont perturbé tes matchs de préparation. Rassure-nous, ce n'est plus qu'un mauvais souvenir ?
Effectivement ce problème de délais de déblocage de licence m’a fait manquer le 1er match amical ainsi que le 1er de championnat, mais je n'en ai pas été du tout perturbé. Bien sûr, j’avais hâte de jouer sous mes nouvelles couleurs mais j’ai pris mon mal en patience. Pour avoir assisté à de tels problèmes ces dernières années avec des coéquipiers dans les tribunes attendant leur licence, il fallait bien que j’y passe un jour.

Les lignes arrières de l'UST ont connu des changements avec l'arrivée de joueurs d'horizons différents. Les automatismes se trouvent-ils de mieux en mieux ?
Nous sommes tous venus avec un même but qui est de jouer et se faire plaisir. Comme dans tout changement de club, il faut le temps que chacun comprenne comment jouent les autres. C’est encore plus vrai pour les lignes arrières où la répétition des lancements de jeu et le fait de pratiquer ensemble, est le meilleur moyen de se trouver et se comprendre. Donc je confirme que nous nous trouvons de mieux en mieux et cela ne peut que s’améliorer.

La poule risque d'être fort incertaine jusqu'à son terme pour livrer le nom des quatre qualifiés. Finir premier est-il toujours le challenge proposé par les dirigeants ?
Les résultats des dernières années montrent que Tyrosse a les moyens de ses ambitions. L’objectif proposé par les dirigeants est donc évidement le même: tout mettre en œuvre pour finir 1er de poule. A nous joueurs de remplir cet objectif et montrer qu'il faudra encore compter sur le club.

Théoriquement la saison en cours sera la dernière, avant que des critères budgétaires ne sélectionnent l'accès en Pro D2. C'est la fin de la spécificité de la Fédérale 1 ?
J’apprends ce changement, je n’en avais pas entendu parler.
C’est un peu triste d’en arriver là. J'ai connu une montée en pro D2 avec Saint-Etienne avec sensiblement le même budget que Tyrosse. Ce qui nous avait permis de réaliser cela, alors que nous étions loin de la faveur des pronostics, était justement d’être le petit qui voulait bousculer les grands. Exactement comme l'UST le fait tous les ans ,avec malheureusement un peu moins de chance sur la fin.
Filtrer en amont les clubs sur des critères budgétaires signerait en effet la mort de clubs possédant une âme de joueurs du cru, ou des clubs à petit budget ayant pourtant les capacités rugbystiques d’accéder au niveau du dessus. Plus que la spécificité de la Fédérale 1, je pense que cela signerait la fin des rêves de beaucoup de clubs qui visent tous les ans cet exploit.

L'an passé Julien Dechavanne a terminé meilleur marqueur d'essai de la compétition en jouant ailier gauche. C'est pour l'imiter que malgré le numéro 14 tu as pris son côté de prédilection ?
Je n’ai pas pris son coté de prédilection, nous sommes tous les deux plus à l’aise à gauche pour différentes raisons. Julien a donc bien voulu que l’on permute à chaque match, afin que chacun joue à gauche une fois sur deux que se soit a domicile ou a l’extérieur. Non aucune phobie du côté droit.

Sarthou

 

 

Les matchs des jeunes

 

rcsl

WEEK-END des 02/03 JUIN

  

 

M18 BALANDRADE

Finale du Championnat de France

Dimanche 03/06 à 15h00 à St Maixent l'Ecole

COTE SUD  15 / 28  STADE FRANCAIS