Article

Sud-Ouest du 01/12:  » TYROSSE VA DEVOIR RESSERRER LES LIGNES « 

ALBI – TYROSSE Inconstante, l’UST lance une série délicate, avec quatre déplacements pour une seule réception

Albi . . . . . . . . . . . . . . . 1er/43 pts

Tyrosse . . . . . . . . . . . . 5e  /28 pts

Lieu Albi (Stadium). Horaire Aujourd’hui à 19 heures. Arbitre M. Janicot (comité Îlede-France).

Tyrosse Le groupe : Hontebeyrie, Lagain, Brissot, Aspiroz, Auzqui, Bélestin, K.Kahn, Samson, Sainte-Croix, Lesbats, Lemes- Vieira, R.Kahn, Lafitte, Dubert, Barbe, Hourcade, Dhuin, Durquet, Descazaux, Ducom, Chasseur, Benony, Villetorte, Sarthou.

Pour un peu, la tendance favorable aurait pu être assimilée à une heureuse coutume locale. Chaque année ou peu s’en faut, l’UST pouvait en effet s’enorgueillir de passer la trêve des confiseurs au chaud, nantie d’un capital points incitant, encore à mi-parcours, à espérer le meilleur. Sur ce nouveau cycle exclusif en bien des domaines, la situation certes honorable d’un point de vue comptable, ne semble pas pour autant laisser envisager les mêmes garanties. Le constat se veut jusqu’ici un peu similaire à l’édition précédente, n’entrant déjà pas dans les meilleurs souvenirs, avec  un calendrier qui ne plaidera guère en faveur des rouge et bleu dans les semaines à venir. En effet, outre le déplacement d’aujourd’hui en pays cathare, pas vraiment du genre à booster  les optimismes, Semisens s’en ira dès le week-end prochain chez le dauphin luzien, avant de s’exporter à Marmande (le 13 janvier), à Tarbes (le 27), avec, entre-temps, pour seule opportunité de fêter les rois, la réception de Lavaur, au premier dimanche de l’an neuf.

Défense et concentration

Un planning de quatre sorties pour un seul bal de rentrée à la Fougère, qui incite donc au réalisme de base. Fin janvier, la donne pourrait s’en trouver changée… À moins que les Sudistes n’entretiennent leur quota de réussite à l’extérieur. En résumé, tout peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre. Première escale, la plus redoutée par tous les protagonistes de la poule forcément, en cité albigeoise en fin d’après-midi. Un déplacement déjà ardu que les héritiers devront aborder sans trois de leurs hommes forts au niveau du pack, à savoir, Thomas Vervoort, suspendu, Mathieu Fabre, retenu par ses obligations professionnelles, et Jérémy Montois, en attente d’une opération du ménisque. Pas l’idéal dans le contexte d’un défi aux allures musclées.

L’UST, pour peu qu’elle se sente concernée, a sans doute les moyens de donner une honnête réplique au leader, pour peu qu’elle aspire, en prime, à un surplus de concentration et d’imperméabilité défensive conjugués.

Jean-Marc Darribat

 

Laisser un Commentaire