Article

Sud-Ouest du 03/11: « POUR UN SURPLUS D’AISE »

TYROSSE – LANNEMEZAN Remise à flot après son succès à Oloron, l’UST se doit de prendre le dessus sur la lanterne rouge pour s’installer plus confortablement en milieu de tableau

Tyrosse . . . . . . . . . . . . 6e/20 pts

Lannemezan . . . . . . .  12e/5 pts

Lieu Tyrosse (Stade de La Fougère). Horaire Demain à 15h30. Arbitre Jérémy Paris (Auvergne Rhône Alpes)

Tyrosse Le groupe: Hontebeyrie, Lagain, Brissot, Aspiroz, Auzqui, Bélestin, Vervoot, Kahn, Fabre, Samson, Montois, Lesbats, Lafitte, Dubert, Barbe, Hourcade, Dhuin, Durquet, Descazaux, Ducom, Benony, Chasseur, Sarthou.

«On souffrira encore sans doute à domicile, mais on aura des opportunités à saisir à l’extérieur, que ce soit à Baïgorry où ailleurs». Binôme de Frédéric Garcia sur le banc de touche, François Gelez avait annoncé la couleur avant même le fantomatique déplacement au Pays Basque. Deux semaines plus tard, ses prédictions ont trouvé un écho autrement plus probant sur le versant Béarnais.

Dans le cadre du «classico» Oloron- Tyrosse, l’UST s’est offert un coup qu’elle n’avait pas réédité depuis octobre 2009 (victoire 29-22), sans omettre un méritoire partage des points en novembre 2013 (22 à 22), dans une citadelle de Saint- Pée, longtemps jugée imprenable. Une prime à l’ambition, en somme, dans la juste lignée d’une dernière journée de championnat un peu folle, qui aura vu entre autres, Anglet mater l’épouvantail albigeois, Valence d’Agen croquer du haricot tarbais et Nafarroa, l’éternel moribond, mettre une pâtée à Marmande. Un constat qui ne surprend pas outre mesure le préparateur des avants.

Des équipes décomplexées

« Dans cette poule, toutes les équipes ou presque, peuvent s’imposer à l’extérieur. Elles sont décomplexées », estime Frédéric Garcia. Une des majeures caractéristiques de la saison, dont Tyrosse semble d’ailleurs tirer parti à sa façon, en prenant des points là où on ne l’attendait pas forcément. Le succès forgé, à force de tempérament, entre Aspe et Ossau, doit s’inscrire en véritable prise de conscience collective et peut être, inciter l’UST à franchir un cap dans l’adversité. Ce n’est pas là, le moindre des souhaits du coach. «À Oloron, qui à mon avis a fourni une très bonne prestation, on réalise un match complet. On a su garder le fil après une grosse entame des locaux et s’imposer au final d’un chassé-croisé, grâce à un surplus de réalisme. Oloron il est vrai, avait plus de pression sur les épaules». Au-delà du seul aspect comptable de l’expédition, il aura surtout apprécié la manière et l’état d’esprit du groupe. «Ce qu’il faut retenir, au moins depuis les deux dernières journées, c’est l’efficacité du banc. Chaque changement a apporté une véritable plus-value.

On a montré du caractère et on commence à jouer en équipe. Ce sont les grosses satisfactions du moment». Autant d’atouts qui, conjugués à bon escient, plaideront en faveur des rouge et bleu pour tenter demain, de prendre la mesure de Lannemezannais, toutefois plus coriaces que leur classement ne le laisse supposer. Avec qui sait, selon les vœux avoués du staff, « un surplus de constance et d’efficacité dans les zones de marque ».

Jean-Marc Darribat

 

Laisser un Commentaire