Article

Sud-Ouest du 10/12:  » DERNIER MOT A LA DÉFENSE « 

SAINT-JEAN-DE-LUZ – TYROSSE Fatiguée par le bras de fer tenu jusqu’à l’heure de jeu, l’UST n’a jamais réussi à franchir le rideau basque. Malgré la défaite, la conquête retrouvée a rassuré les Tyrossais

Saint-Jean-de-Luz . . . . . . . . . . 23

Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

 Lieu Saint-Jean-de-Luz (stade Pavillon bleu). Spectateurs 1500. Arbitre Maxime Rouquié (Occitanie). Mi-temps 6-9.

Saint-Jean de Luz 2 essais de Garicoix (57e), Sajous (64e) ; 2 transformations et 3 pénalités (22e, 38e, 50e) d’Iturriria.

L’équipe : Miura – J. Elissalde, R. Arrieta, Garicoix, Mendiague – (o) Iturriria, (m) Alliot – Sajous, X. Elissalde, Dacosta – Elgoyhen, (cap) Goya – Pénigaud, Hiriart-Urruty, J. Martinez.

Entrés en jeu : Landrodie, Juanicotena, Mamou, Paillard, Etcheverrigaray, Quintana, Betbeder, Irigoyen.

Carton jaune : Goya (23e). Carton blanc : Martinez (15e).

Tyrosse 3 pénalités de Descazaux (8e, 18e, 30e).

L’équipe : Hourcade – Villetorte, Dhuin, Ducom, Sarthou – (o) Descazaux, (cap) (m) Dubert – Lorin Lafite, Sainte-Croix, Lesbats – Vervoort, K. Khan – Lagain, Azpiroz, Auzqui.

Entrés en jeu : Belestin, Hontebeyrie, Brissot, R. Khan, Fabre, Chasseur, Rama, Barbe.

Cartons jaunes : Villetorte (45e), Fabre (77e).

Contrairement à ce que laisse penser le score, l’affrontement entre Luziens et Tyrossais fut très serré. On crut à divers scénarios, jusqu’à la 67e minute, ou Adrien Juanicotena cafouilla dans l’en-but adverse un ballon en or issu d’un génial coup de filou. En cas de réussite, le SJLO aurait récolté le plus immérité des bonus, alors que sur le banc, Nicols Izquierdo, passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, se félicitait d’une victoire très longue à se dessiner, et qui privait l’UST du point de défensif qu’elle aurait grandement mérité.L’entraîneur luzien, à l’instar de         son homologue d’en face, résuma la rencontre ainsi : « Notre rythme a fini par asphyxier l’adversaire, mais avant l’heure de jeu, il a fallu défendre comme des morts de faim. Ce que je retiens, c’est l’état d’esprit qui nous a guidés. Nous n’avons jamais rien lâché ». Heureusement, car, fidèles à leur manière, les Tyrossais, plutôt conquérants et solides devant, firent les pires misères à leurs amis.

D’aimables gamineries

Amis, c’est le mot : avant le coup d’envoi, le stade entier se leva pour applaudir les deux maires décédés, le Basque Peyuco Duhart et la Landaise Marie Apathie, tous deux amateurs de beau rugby. Amis encore, et collègues de surcroît, le pilier gauche luzien Jérôme Martinez et le droitier tyrossais Jean-Baptiste Lagain, qui se livrèrent un combat sans merci, que Jean-Baptiste remporta… Au nombre de pénalités obtenues. Ça sert de défausser l’épaule et d’expédier son antagoniste la barbe dans l’herbe fraîche sous le nez de l’arbitre.

Ces aimables gamineries permirent à Guillaume Descazaux de faire virer son équipe en tête à la pause. Ensuite, comme de coutume, le travail d’érosion paya, les Landais commirent des imprudences, Garicoix puis Sajous en profitèrent, et l’affaire était bouclée. Dans le deuxième cas, l’opportunisme de Simon Betbeder offrit un véritable cadeau de Noël, un poil en avance, au vaillant Paul Sajous. Tyrosse peut s’en mordre les doigts, car le bonus défensif, au moins, aurait été grandement mérité. En attendant, tout le monde est parti en vacances le cœur léger.

François Trasbot

ILS ONT DIT

Bruno Alliot DEMI DE MÊLÉE DU SJLO

« Rien n’a jamais été facile devant cette excellente équipe de Tyrosse. Heureusement, nous avons réalisé une bonne défense, et notre rythme a fait le reste. À la fin, ils étaient cuits mais on ne valait pas beaucoup plus cher ».

 

Kévin Kahn DEUXIÈME LIGNE DE TYROSSE

« Quand tu joues contre ces gars-là, une seule erreur et tu es mort. Au bout d’une heure, nous étions usés et nous nous sommes mis à la faute. Dommage, car nous avons retrouvé notre jeu devant, en touche et en mêlée, on les a dominés. Il faudra s’appuyer sur ces valeurs en repartant en début d’année. »

Laisser un Commentaire